AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un hiver à Moscou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Existence
Sporadique
avatar

Nombre de messages : 365
Age : 28
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Un hiver à Moscou   Ven 13 Avr - 21:41



Introduction :

Mari Boine Persen est une chanteuse Saami née en 1956 en Laponie (Finnmark, Norvège). Sa musique est directement inspirée de sa culture Saami, peuple indigène Scandinave qui faillit perdre ses traditions après la colonisation des missionnaires chrétiens dès la fin du 17è siècle avec notament l'interdiction (qui durera 300 ans) du joik (qualifié par les missionnaires chrétiens et par les prêtres de "chansons du Diable") et du tambour chamanique.
A savoir que si la joik est parvenu jusqu'à nous c'est grâce aux Saami alcooliques qui continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction de l’Eglise de Norvège.



Justement, qu'est-ce que le joik ?

C'est le chant traditionnel du peuple Saami. Issu des traditions chamaniques, exécuté à capella, parfois accompagné du tambour traditionnel, c'était d’abord un chant à vocation spirituelle faisant transparaître de la colère ou de la douleur, avant de devenir un mode d’expression du peuple Saami à la fin du XXème siècle.
A noter que de nos jours, les joiks sont fréquemment accompagné par des instruments, et c'est justement le cas pour notre chanteuse.

Biographie :

Née en laponie, au nord de la Norvège, Mari a reçu de ses parents une éducation chrétienne très stricte qui banissait toute tradition saami, y compris le chant traditionnel, en raison de ses liens avec le chamanisme. A l'âge de 20 ans, et alors que Mari se destinait à devenir une norvégienne modèle, une manifestation contre la construction d'une centrale électrique en territoire lapon lui fait soudain prendre conscience de son identité éthnique saami, que son éducation avait refoulé.
Dès lors, bien décidée à retrouver ses racines culturelles, Mari commence à écrire ses textes et à les chanter. S'inspirant du groupe saami Daednugadde Nuorat et du chanteur Ailohas, la chanteuse part à la recherche des chants traditionnels de son peuple.

Mari Boine a une voix merveilleuse capable de faire frissoner même un Lapon, mais le groupe qui l'entoure n'est pas non plus étranger à la qualité de sa musique, c'est à dire le Mari BOINE BAND composé de musiciens talentueux et très eclectiques qui se renouvelleront au fil des années et des albums, à l'exception du guitariste Roger Ludvigsen.



En 1986, Mari réalise son premier disque en solo sur un support vinyl, After the Silence, qui contient des ballades et des chansons pop-rock. En 1988, le théâtre sami utilise ses chansons pour monter une série de saynètes. En 1989, suite à ce travail coopératif avec le théâtre saami, Mari réalise son deuxième album Gula Gula.
L'année suivante signe sa consécration : l'album est diffusé avec succès sur la scène internationale sous le label Real World. En quelques mois, Mari devient l’une des artistes phares de la musique ethnique ainsi que l’ambassadrice artistique des saamis.


En 1990, Mari Boine ainsi que Inna Zhelannaya et Sergey Starostin (tous les deux appartenant au groupe Russe the Farlanders) ont l'idée de se réunir pour sortir un album ensemble. Les trois musiciens se regroupent en 1992 pour la première fois en studio à Moscou pour commencer l'enregistrement.
Ils enregistrent ensemble les trois premières chansons lors de leur première rencontre, et force est de constater que le mélange Joik / musique russe fonctionne à merveille, et ce, pour notre plus grand plaisir.
Malheureusement, la collaboration se termine ici et, bien qu'excellentes (il faut dire ce qui est) , les cinq dernières chansons n'ont plus la même puissance que la première partie de l'album, et pour cause, il ne s'agit plus de combinaison mais de chanter chacun de son côté avec son propre groupe.
L'album, Winter in Moscow ne sortira qu'en 2001.


En 1998, après une dizaine d'année d'existence, le groupe Mari Boine Band est reformé avec de nouveaux membres, à l'exception de Roger Ludvigsen, le guitariste qui suit Mari depuis ses débuts.

En 2002, sa participation à la musique du film d'animation L'enfant qui voulait être un ours (musique composée par Bruno Coulais) contribue à accroître sa renommée hors du circuit "World Music".

L'année 2006 voit le retour de la chanteuse après 4 ans d'absence, pour la sortie de Idjagiedas (In the Hand of the Night) qui est tout simplement un de ses meilleur album. Je ne m'attarderai pas dessus, le mieux est de juger par soit même.

The Shadow
Where Did All Our Colours Go ?
On The Fells Of The North

Conclusion :

Mari Boine Persen a su relever le défi de la reconnaissance et de la renaissance culturelle en valorisant ses origines à travers des textes de chansons particulièrement engagés et une alchimie harmonieuse entre ses quatre sources d'inspirations :

le fonds de tradition ancestrale saami (chant de gorge joik et pulsation au tambour rituel) ;
les sons contemporains électro-acoustiques (guitare acoustique et électrique, basse, syntétiseur électronique) ;
les influences musicales internationales (la pop, le rock, le jazz, etc.) ;
les musiques éthniques des autres peuples (flûtes andines, charango, percussions africaines, etc.)


Discographie :

Jaskatvuoda Mannà (After The Silence) (1985, Idut) sortie vinyle uniquement

Gula Gula (1989, Idut ; 1990, Real World / Virgin)
Goaskinviellja (Eagle Brother) (1993, Lean / Verve / Universal)
Leahkastin (Unfolding) (1994, Lean / Verve / Universal)
Radiant Warmth (compilation) (1996, Antilles / Universal)
Eallin (live) (1996, Lean / Sonet / Antilles)
Bálvvoslatjna (Room of Worship) (1998, Lean / Antilles / Universal)
Remixed (Odda Hámis) (2001, Jazzland / Lean / Universal)
Winter In Moscow(Mari Boine Band & Inna Zhelannya + Allians) (2001, Jaro)
Gâvcci Jahkejuogu (Eight Seasons) (2002, Emarcy / Universal)
Idjagiedas (In The Hand Of The Night) (2006, Universal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss G.O.O.D
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3121
Age : 29
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Un hiver à Moscou   Ven 13 Avr - 23:52

j'ai juste écouté Shadow grâce aux liens mis à disposition...
waaaaa c'est génial !
lol nan jdeconne
ca va, j'crois que j'ai jamais entendu un truc pareil, c'est ultra spécial mais ya moyen de s'y faire et de kiffer j'pense... sur tout un album (hem hem.. :p )

le topic est très complet, bien joué!


moi j'veux une itw de Poutine et une tournée de Vodka !
grajdrriovia!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goodmusic.goodforum.net/index
 
Un hiver à Moscou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Franz Schubert - Die Winterreise (Le Voyage d'Hiver)
» Trade Paysage d'Hiver/Darkspace
» Look Hiver 2010
» Paysage d'Hiver et le Bal des Vampires
» Iron Maiden à Moscou le 11/02/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: General Music :: Musicology-
Sauter vers: